ISABELLE GALLORINI LA DAME DE ROYAN

"Je ne peux que faire l'éloge des femmes qui ont réussi dans le monde des courses" déclarait récemment Guillaume Macaire. Il précisait lors d'un dossier médiatique consacré à la réussite de ces dames :" le sexisme s'abolit peu à peu notamment en raison des qualités manifestées par celles-ci dans leur travail."

Ces propos sympathiques peuvent s'appliquer à Isabelle Gallorini installée à proximité de l'hippodrome de Royan en attendant de rejoindre les "ténors" sur le centre d'entraînement, dans le cadre d'un projet d'extension.

Connaissant une réussite grandissante, la fille du célèbre Jean Paul Gallorini s'est fait un prénom. Lors d'une excellente interview recueillie par Marie Pauline Garreau pour le journal Paris-Turf, Isabelle expliquait avec humour:" Il n'y a pas que Guillaume Macaire, Arnaud Chaillé-Chaillé et François Nicolle, je suis si on peut dire dans le triangle des Bermudes."

Revenant sur son parcours professionnel, elle déclarait alors:" Je me destinais à être professeur de sport mais le virus vous rattrape toujours. J'ai appris le métier avec mes parents ce qui constitue un plus. C'était l'école à la dure. Cela m'a permis de voir les réalités du métier quand je me suis installée à mon compte."

Désormais 13 éléments appartenant à différents propriétaires dont la réputée Ecurie Zingaro sont sous sa responsabilité. Elle tenait à préciser :" Mon père est vraiment un modèle pour moi. Il m'a toujours conseillé de faire ce que l'on sait faire en s'entourant des bonnes personnes. Bartabas est un homme de challenges, aussi avec lui je peux travailler sérieusement. Je cherche aussi à entretenir une relation de confiance avec mes propriétaires car je sais qu'un cheval à l'entraînement coûte cher. Je les remercie de leur confiance."

Dotée d'un sacré tempérament, épaulée notamment par Jacques Ricou, Isabelle Gallorini travaille dur car pour elle : "entraîner c'est plus qu'un métier, c'est un choix de vie..."

Albert AELION

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire