C'EST PARTI POUR LA SAISON...

Photo Leïla DAVAUD - 28/03/2016
Pas d'affluence record pour cette reprise en raison d'une météo matinale incertaine, mais une fréquentation très confortable pour ce lundi de Pâques, sur une piste en parfait état où outsiders et favoris se sont partagé un programme mixte de trot et d'obstacle.



Le Prix Deuch'Tours Rochelaises, une association d'amateurs de 2cv Citroën vivant une seconde jeunesse, est revenu à Djiboutien patiemment drivé par Didier Dauverné. Son poulain a ouvert son palmarès dans un très bon style.

Le Prix Office du Tourisme de La Palmyre a été remporté par Boris de Kara après la disqualification de Boston Paris, le vainqueur de l'épreuve dans des allures répréhensibles. Sur le podium Jean Louis Amsellem pour l'Office du Tourisme offrait une couverture brodée à l'heureux lauréat Arnaud des Mottes.

Tout au long de la ligne droite du Prix Casino de Royan, Vlakowa du Plessis et Vibrato d'Isop détachés du peloton, se sont livré une vive lutte, le dernier cité s'imposant courageusement. Hervé Le Cam remettait le Prix à Mathieu Auvray. Rappelons que le Casino de Royan reste un partenaire récurrent de notre champ de courses. Puis, pour clôturer les épreuves de trot, Apex un hongre de 6 ans, a dominé sans trop de difficultés le Prix du P.M.U l'Abreuvoir La Palmyre, un autre établissement associé aux courses de Royan.

Au galop, Michel Priouzeau le maire d'Arvert a récompensé le jockey Armel Lotout, nouvellement en selle pour l'entraînement d'Eric Leray et partenaire sur les haies à réclamer de la pouliche gagnante Cunichope.

Toujours dans cette catégorie, le Prix du Journal Le Littoral est tombé facilement dans l'escarcelle de Daniann, une femelle de 4 ans. Son jeune jockey Edgar Labaisse sur le podium repartait avec un beau panier de spécialités offertes par jean Marc Bouerie chargé de la communication de l'hebdomadaire Le Littoral, une publication régionale en vente le vendredi.

Enfin, Philippe Gadreau maire des Mathes a remis le Prix de La Palmyre à Johnny Charron en selle sur Hurricancrys pour l'écurie en forme de Joël Boisnard. A cette occasion le maire de la commune ajoutait :" notre territoire doit constituer un lien de pratique du cheval sous toutes ses formes..."
Albert AELION

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire