CHEMIN D'ORTIGE DONNE DES PROMESSES

Neuf courses figuraient au programme de cette seconde réunion de la saison, disputées sous une météo assez clémente et sur un terrain bon.
 
A l'attelé, le Prix de l'Agglomération Royan Atlantique (Gr A) a permis à Cristal de Vandel de s'imposer pour ses débuts dans un style percutant. Son driver Jean Yves Raffegeau disait de lui :" il a de la qualité mais reste encore un peu tendre." A noter le très bel effort final de Cannelle des Prés revenue conclure en route libre deuxième.
 
Dans le second peloton de cette épreuve pour 3 ans, le jeune Chemin d'Ortige s'est imposé avec autorité en effectuant une véritable promenade de santé. Son mentor Joël Bescher expliquait :" A la maison il donne des promesses qu'il confirme en piste; il a le niveau des courses parisiennes." Les prix de ces deux épreuves étaient remis par François Bourneau représentant le président de la CARA Jean Pierre Tallieu. Il déclarait:" l'Agglomération est constituée de communes de charme sur lesquelles nous effectuons d'importants investissements. Aujourd'hui à Royan, saluons les compétiteurs qui profitent de ce cadre où nous cherchons à développer la qualité pour rendre le spectacle le meilleur possible."
 
Arrivée beaucoup plus disputée chez les 4 ans du Prix AR Pub (GR A). Le jeune Kévin Leblanc au sulky de Beleste de Houelle a gagné à la lutte. Le fils du célèbre Franck Leblanc expliquait :" Elle a de la marge et va continuer à gagner en province car c'est une jument courageuse."
 
Apache Reyor dans son jardin de Royan, a pour sa part enlevé le Prix du journal Sud Ouest en retrouvant un parcours où il restait sur un succès, avec l'aide de Jean François Roulleau qui indiquait :" C'est un véritable spécialiste des pistes en herbe; il a rendu 25 mètres sans difficulté." 
 
Dans le Prix de la Brasserie P.M.U de Saujon, la course la mieux dotée et la plus relevée de ce jour, la vérité est venue des chevaux du second poteau, Victoria de Marzy s'imposant sur une longue pointe de vitesse en pleine piste. Son entraîneur Bernard René Plaire commentait :" Il faut toujours la solliciter mais elle a des moyens. Je suis content, ma cavalerie tient la route..."
 
Au galop le maire de Chaillevette Noël Vincent Griolet, un habitué de notre hippodrome tout comme Philippe Gadreau le maire des Mathes, a récompensé l'entourage de Haut Bages, un poulain doué et encore perfectible lauréat de ce Prix de Chaillevette.
Allegria, une femelle grise de l'écurie de Jean François Bernard a surclassé l'opposition dans le Prix du Restaurant de l'Hippodrome, un établissement animé par Geoffrey qui propose à chaque réunion une restauration de qualité.
 
Enfin dans le Prix Bar P.M.U l'Abreuvoir à La Palmyre, le rendez-vous de nombreux professionnels des courses, Party Doctor a permis à son jockey le jeune Thomas Henderson dont la carrière fut contrariée à une époque par un grave accident, de renouer avec le succès.
Albert AELION

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire